AVANT QUE J'OUBLIE

Texte
Vanessa Van Durme

Incluant des extraits de Je suis perdue de
Geneviève Peigné

Adaptation et mise en scène
Richard Brunel

Avec
Vanessa Van Durme

Collaboration artistique
Griet Debacker

Costumes et scénographie
Benjamin Moreau

Son
Michaël Selam

Lumières
Kévin Briard

Régie générale
Sylvain Brunat

Régie son
Guillaume Gratesol

Régie plateau
Gerrit Becker

Le texte d’Avant que j’oublie suivi de Regarde maman, je danse est publié aux Éditions Les Solitaires Intempestifs
Vanessa Van Durme a reçu en juin 2014 le Prix de la meilleure comédienne du Syndicat de la Critique pour sa performance dans Avant que j’oublie

Production déléguée
La Comédie de Valence, Centre Dramatique National Drôme-Ardèche

Coproduction
Théâtre d’Esch - Luxembourg

Diffusion
Frans Brood Production et La Comédie de Valence - Centre Dramatique National Drôme-Ardèche

Du Mardi 24 Mars au Vendredi 27 Mars 2015
01h00

Une mère et son enfant se retrouvent face à la maladie de l’oubli, celle que l’on nomme Alzheimer. Bien avant l’amnésie, elle a eu deux fils. L’un est parti loin, l’autre est devenu femme… Et c’est elle qui vient, ici, aujourd’hui. Dans une chambre d’hôpital bordée de rideaux tel un théâtre où se dévoile l’intime, elles se parlent d’une voix et se heurtent en un seul corps. Vanessa Van Durme incarne ces deux identités : l’une ayant lutté pour trouver la sienne et la faire accepter ; l’autre subissant la disparition de ce qui la constitue. Avec la perte au coeur : perte de la mémoire, du langage, de la parole et de la cohérence qui fait le sens d’une existence. Dans son précédent spectacle Regarde maman, je danse, présenté en janvier 2013 au TDB lors du festival Art Danse, l’artiste évoquait son changement de sexe dans les années 1970. Un choix qui l’a menée à quitter la scène durant vingt ans avant de re(de)venir une actrice (re)connue. Dans ce nouveau solo mis en scène par Richard Brunel, directeur de La Comédie de Valence – Centre Dramatique National Drôme-Ardèche, elle dit la gravité de la maladie du temps, la sévérité du déni et la complexité de cet universel duo/duel d’une mère et sa fille. Elle a l’art de ne pas s’exhiber et la pudeur de celle qui se découvre sans désir de provoquer. Son corps et son verbe, d’une vigueur impuissante face à l’incurable, sont dignes et délicats. L’émotion qu’elle suscite est une histoire intime, car chacun est seul face au miroir qu’elle tend. Face à un reflet qu’il découvre simple, drôle et tendre.

Dates de représentation

Mardi 24 Mars 2015 - 20:00
Mercredi 25 Mars 2015 - 20:00
Jeudi 26 Mars 2015 - 20:00
Vendredi 27 Mars 2015 - 20:00

Accès

Veuillez patienter pendant le chargement de la carte ...

  • Salle Jacques Fornier30 rue d'Ahuy
    21000 Dijon
  • Avant Que J'oublie © JL. Fernandez
  • Avant Que J'oublie © JL. Fernandez
  • Avant Que J'oublie © JL. Fernandez
  • Avant Que J'oublie © JL. Fernandez
  • Avant Que J'oublie © JL. Fernandez

Autour du spectacle

Dossier du spectacle Télécharger

LA PRESSE EN PARLE :