Benjamin Walter

Texte et mise en scène
Frédéric Sonntag

Avec
Simon Bellouard
Marc Berman
Amandine Dewasmes
Clovis Guerrin
Paul Levis
Lisa Sans
Jérémie Sonntag
Fleur Sulmont
Emmanuel Vérité

Avec des extraits et citations d’œuvres de
Benjamin Walter, Walter Benjamin, Gilles Deleuze, Charles Baudelaire, Robert Walser, Franz Kafka, Roberto Bolano, Fernando Pessoa, Enrique Vila Matas, Régine Robin, Honoré de Balzac, Jean Baudrillard, Bertolt Brecht, Marguerite Duras, Jean-Luc Godard, Wim Wenders, Mike Featherstone, Theodor Adorno, Aby Warburg, Ivan Chtcheglov, Claire Parnet

Création vidéo
Thomas Rathier

Création musicale
Paul Levis

Création lumières
Manuel Desfeux

Régie lumières
Cristobal Rossier

Scénographie
Marc Lainé
assisté de
Lucie Cardinal

Costumes
Hanna Sjödin

Régie son et régie générale
Bertrand Faure

Régie plateau
Raphaël Dupleix

Administration, production
Emilie Hénin (Bureau FormART)

Diffusion
Carol Ghionda / Bureau FormART

Production
Cie AsaNIsiMAsa

Coproduction
Théâtre de Dijon Bourgogne – CDN, le Forum – Scène conventionnée de Blanc-Mesnil, La Ferme du Buisson – Scène nationale de Marne-la-Vallée, La SN61 - Scène nationale Alençon – Flers – Mortagne-au-Perche, Le Théâtre Paul Eluard de Choisy-le-Roi, Le Prisme – Saint-Quentin-en-Yvelines

Avec l’aide à la création
du CnT

Avec le soutien
d’ARCADI – Ile-de-France/Dispositif d’accompagnements, du Festival 360, de l’Institut Français de Serbie dans le cadre du programme TEATROSKOP

Avec l'aide à la production et à la diffusion
du Fonds SACD Théâtre

Résidences de création
Théâtre de Vanves, La Ferme du Buisson – Scène nationale de Marne-la-Vallée, La SN61 – Scène nationale Alençon – Flers – Mortagne-au-Perche, le Théâtre Paul Eluard de Choisy-le-Roi et le Nouveau Théâtre de Montreuil – CDN

La compagnie AsaNIsiMAsa est conventionnée par la DRAC Ile-de-France et soutenue en 2015 par le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis

Du au
03h10

En 2011, le mystérieux et talentueux écrivain Benjamin Walter renonce à son art et disparait. En 2013, Frédéric Sonntag traverse l’Europe pour enquêter. Personnage à l’identité incertaine, le visionnaire Benjamin Walter, admirateur de Kafka et Baudelaire, est un auteur de l’exil. En disparaissant, aurait-il réalisé son œuvre ultime ? D’Helsinki à Lisbonne, Frédéric Sonntag a parcouru 7923 kilomètres sur plusieurs mois et mené son enquête, la quête d’un homme, d’une œuvre, d’une vérité entre réel et fiction. Sur les traces de Benjamin Walter, on tente de comprendre le sens de son renoncement à la littérature et de sa disparition. Des chansons qu’il a composées interprétées en live ponctuent les éléments documentaires : témoignages de ceux qui l’ont connu, extraits de son journal intime ou images captées lors de l’enquête. Auteur et metteur en scène d’une dizaine de pièces, traduites en plusieurs langues et jouées dans de nombreux pays, Frédéric Sonntag déroule les formes de la culture populaire, l’humour et le suspense pour interroger nos mécaniques contemporaines. Fasciné par la dissolution de l’identité dans un monde hyper surveillé et déshumanisé (Sous Contrôle à Théâtre en mai 2013), il embarque dans cette aventure singulière sa fidèle bande d’acteurs mais aussi Marc Berman et Emmanuel Vérité (les sacrés Orgon et Tartuffe dans la mise en scène de Benoît Lambert). Entre théâtre documentaire et roman policier, son expérience énigmatique déploie sur scène, en images et en musique, un périple palpitant.

  • Benjamin Walter © gaelic.fr
    Benjamin Walter © gaelic.fr
  • Benjamin Walter © gaelic.fr
    Benjamin Walter © gaelic.fr
  • Benjamin Walter © gaelic.fr
    Benjamin Walter © gaelic.fr
  • Benjamin Walter © gaelic.fr
    Benjamin Walter © gaelic.fr
  • Benjamin Walter © T. Rathier
    Benjamin Walter © T. Rathier

Autour du spectacle

Dossier du spectacle Télécharger

LA PRESSE EN PARLE :

FRESQUES AUTOUR DE BENJAMIN WALTER :

Après avoir vu Benjamin Walter, les élèves de l'option théâtre du Lycée Brochon, accompagnés par Marie-Sabine Baard, leur professeur (également professeure missionnée au Théâtre Dijon Bourgogne) ont réalisé des fresques en format A3 pour exprimer leurs ressenties du spectacle.
Benjamin Walter | TDB CDN