Candide | TDB - CDN

Candide / Si c'est ça le meilleur des mondes...

Création
Drôle de Bizarre

D’après
Voltaire

Mise en scène
Maëlle Poésy

Écriture et dramaturgie
Kevin Keiss

Adaptation
Kevin Keiss
Maëlle Poésy

Avec
Caroline Arrouas
Gilles Geenen
Marc Lamigeon
Jonas Marmy
Roxane Palazzotto

Scénographie
Alban Ho Van

Assistanat à la scénographie
Hélène Jourdan

Costumes
Camille Vallat

Confection
Juliette Gaudel

Création lumière
Jérémie Papin

Régie lumière
Corentin Schricke

Création sonore et régie son
Samuel Favart Mikcha

Régie générale et régie plateau
Jordan Deloge

Administration
le petit bureau- Claire Guièze / Sally Jorno

Diffusion
Thérèse Coriou

Production
Compagnie Drôle de Bizarre

Coproduction
Théâtre Dijon Bourgogne – CDN, Le Théâtre du Gymnase – Marseille, L’Espace des Arts – Scène nationale de Chalon-sur-Saône

Avec les soutiens
de Eclectik scéno (pour la construction de décor), du ministère de la Culture –DRAC Bourgogne, de la Région Bourgogne, de la Ville de Dijon, de l’ADAMI (L’Adami, société des artistes-interprètes, gère et développe leurs droits en France et dans le monde pour une plus juste rémunération de leur talent. Elle les accompagne également avec ses aides aux projets artistiques.)

Avec la participation artistique
du Jeune Théâtre National

La compagnie Drôle de Bizarre est conventionnée par la ville de Dijon. Maëlle Poésy est artiste associée à l’Espace des Arts - Scène nationale de Chalon-sur-Saône

01h45

« Il est où le meilleur des mondes ? Il est où ? » D’après le philosophe Pangloss, tout est pour le mieux. Candide le croit et pense ainsi que le Mal n’existe pas. Chassé de son paradis, la Westphalie, pour avoir volé un baiser à Cunégonde la fille du baron, Candide s’exile autour du globe. Il traverse les guerres, les épidémies et les incendies, l’Eldorado aussi ; il rencontre les figures de l’injustice, de l’intolérance, du fanatisme et, increvable, poursuit sa quête du meilleur des mondes possibles. Le conte philosophique est une épopée périlleuse et pétillante. Maëlle Poésy fait du héros voltairien l’un des nôtres, un adulte naissant dans une époque tourbillonnante. À l’épreuve des désillusions, il quitte l’innocence, et accède à une authentique indépendance de pensée. En démontant l’optimisme absolu de Pangloss, ce récit initiatique mené tambour battant déjoue le pessimisme du XXIe siècle et laisse entrevoir une possible liberté, même faible et vacillante. Sur scène, cinq acteurs racontent l’histoire avec une urgence et une énergie communicatives. Feux ardents, pluie d’or, portiques et travestissements ravivent ce voyage extraordinaire et foutraque. La metteure en scène dont la compagnie est implantée en Bourgogne, artiste complice du TDB, a animé la saison passée l’Atelier permanent du Centre Dramatique. Elle a créé son Candide à Théâtre en mai en 2014. Tellement enthousiasmant qu’il fallait le redonner à voir, à d’autres, encore. Car cette jeune bande exalte la critique, projette l’ironie et déploie un théâtre d’une vitalité farouche.

  • Candide © V. Arbelet
    Candide © V. Arbelet
  • Candide © V. Arbelet
    Candide © V. Arbelet
  • Candide © V. Arbelet
    Candide © V. Arbelet
  • Candide © V. Arbelet
    Candide © V. Arbelet
  • Candide © V. Arbelet
    Candide © V. Arbelet

Autour du spectacle

Dossier du spectacle Télécharger
Fiche pédagogiqueTélécharger

LA PRESSE EN PARLE :

CRITIQUES EN HERBE :

Dans le cadre d'un parcours autour de la notion de "critique" réalisé avec la filière musicologie de l'université de Bourgogne, animé par le Théâtre Dijon Bourgogne et Guillaume Malvoisin (journaliste), les étudiants ont produits une critique du spectacle CANDIDE mis en scène par Maëlle Poesy. À lire, un aperçu du travail ci-dessous :