ET C'EST UN SENTIMENT QU'IL FAUT DÉJÀ QUE NOUS COMBATTIONS JE CROIS

Et c'est un sentiment qu'il faut déjà que nous combattions je crois | TDB - CDN

ET C'EST UN SENTIMENT QU'IL FAUT DÉJÀ QUE NOUS COMBATTIONS JE CROIS

Écriture collective dirigée par David Farjon
Mise en scène David Farjon
Avec Samuel Cahu, Magali Chovet, David Farjon, Sylvain Fontimpe, Ydire Saïdi, Paule Schwoerer

Scénographie Léa Gadbois-Lamer Lumière Laurence Magnée Dispositif technique Jérémie Gaston-Raoul

Production déléguée Théâtre Romain Rolland, Villejuif, Scène conventionnée d’intérêt national Art et création
Coproduction Collectif 12, Mantes-la-Jolie ; Ecam, Espace Culturel André Malraux ; Théâtre Paris-Villette, Scène contemporaine Jeunesse ; Théâtre de Vanves, Scène conventionnée danse d’intérêt national Art et création
Soutiens ADAMI ; Drac Île-de-France ; Conseil départemental du Val-de-Marne ; Établissement Public Territorial Grand-Orly Seine Bièvre ; Région Île-de-France ; Spedidam ; Ville de Villejuif
Avec la participation artistique du Jeune théâtre national

La Compagnie Légendes Urbaines est en résidence sur le territoire Grand-Orly Seine Bièvre

Du Jeudi 3 Juin au Samedi 5 Juin 2021
01h30

Samedi soir sur un banc, comme à mon habitude
On attend les autres (…)

Samedi soir, MC Solaar

 

Été 1981, aux Minguettes, à Vénissieux, près de Lyon : la couverture journalistique d’affrontements et de petits délits fait basculer les représentations de la banlieue. Les discours politiques et médiatiques construisent l’image de quartiers désœuvrés et dangereux, où chômage et violence sont associés à l’immigration. De simples faits divers deviennent faits de société ; les habitants sont muselés.
"Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois" est une phrase prononcée par Roger Gicquel dans un JT de 1976, avant « tout ça ». La compagnie Légendes Urbaines, sous la direction de David Farjon, déconstruit et décrypte la mécanique d’une mythologie créée de toutes pièces et encore suffisamment vivace pour s’infiltrer dans les consciences. Elle nous fait entrer au cœur de la fabrique de l’image, dans une rédaction de journal télévisé. Du choix du sujet au studio de tournage, on suit le chemin de la production de l’information. Tout est filmé, monté et diffusé en direct, les documents d’archive exploités en simultané. Les projections et commentaires cohabitent avec le jeu au plateau. Comme à son habitude, David Farjon part des comédiens et de leur rapport intime à l’espace pour nous embarquer dans une épopée du langage puissante et rigoureuse.

Dates de représentation

Jeudi 03 Juin 2021 - 19:00
Vendredi 04 Juin 2021 - 18:30
Samedi 05 Juin 2021 - 17:00

Accès

Veuillez patienter pendant le chargement de la carte ...

  • Salle Jacques Fornier30 rue d'Ahuy
    21000 Dijon
  • Et c'est un sentiment © Jérémy Gaston Raoul
    © Jérémy Gaston Raoul
  • Et c'est un sentiment © Jérémy Gaston Raoul
    © Jérémy Gaston Raoul
  • Et c'est un sentiment © Jérémy Gaston Raoul
    © Jérémy Gaston Raoul
  • Et c'est un sentiment © Jérémy Gaston Raoul
    © Jérémy Gaston Raoul
  • Et c'est un sentiment © Jérémy Gaston Raoul
    © Jérémy Gaston Raoul

Autour du spectacle

Dossier du spectacle Télécharger