L'ABSENCE DE PÈRE

creation.png

D'après Platonov d’Anton Tchekhov
Conception, mise en scène Lorraine de Sagazan
Adaptation Lorraine de Sagazan, Guillaume Poix
Avec Lucrèce Carmignac, Romain Cottard, Charlie Fabert, Nina Meurisse, Antonin Meyer-Esquerré, Chloé Oliveres, Mathieu Perotto, Benjamin Tholozan  

Lumières Claire Gondrexon
Création sonore Lucas Lelièvre
Régie générale Kourou
Espace scénographique Marc Lainé, Anouk Maugein
Costumes Suzanne Devaux
Production, diffusion Carole Willemot / AlterMachine
Administration Laure Meilhac / AlterMachine
Relations presse Nathalie Gasser
Construction décor Ateliers de la MC93

Production La Brèche (en cours)
Coproduction CDN de Normandie-Rouen ; Théâtre Dijon Bourgogne, CDN ; Les Nuits de Fourvière ; MC93 - Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis ; Le Phénix - Scène nationale de Valenciennes ; Le Théâtre de Châtillon ; TU-Nantes (en cours) Résidences de création au CDN de Normandie-Rouen ; Théâtre de la Bastille, Paris, TU-Nantes, MC93 - Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis ; les Nuits de Fourvière
Avec le soutien du Ministère de la Culture
Action financée par la Région Île-de-France
Avec l’aide de la SPEDIDAM
Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National

Du Mardi 12 Mai au Samedi 16 Mai 2020
02h15

Il faut s’imaginer en 1878, alors que gronde la révolution, un tout jeune Tchekhov de 18 ans écrivant Platonov, une première oeuvre immense et brute dans laquelle il brouillonne déjà ses obsessions : la mort des idéaux, l’embourgeoisement, le furieux espoir d’un renouveau. De quoi, de qui, héritons-nous ? Sur quels mensonges vivons-nous ? Alors que tout est « incertain et précaire », dans la grande maison qu’Anna Petrovna s’apprête à vendre, on fête, on se querelle. Parmi les membres de la famille et les amis réunis, il y a cet homme Platonov, devenu instituteur malgré son ambition. Esprit critique, philosophe séducteur, il se consume à vouloir secouer ceux qui refusent d’affronter la réalité. Ce sont des filles et des fils de pères qui, tous, brillent par leur absence : comment alors s’affranchir vraiment ? Après Démons de Lars Norén, après Une Maison de poupée d’Henrik Ibsen – présentés au TDB, Lorraine de Sagazan et sa bande rencontrent leurs propres pères et pairs, évoquent leurs souvenirs et ravivent le trouble initial de la pièce originale. Ensemble, ils sondent la fracture sociale actuelle, interrogent le déterminisme et le devenir de l’individu dans un monde marchand. Au centre et au plus près des spectateurs, cohabitent les acteurs qui, sous les personnages, évoluent toujours à vue et se livrent aux uns, aux autres. Entendons le flamboyant Platonov crier : « Mon dieu, elle est où l’humanité ? »

Dates de représentation

Mardi 12 Mai 2020 - 20:00
Mercredi 13 Mai 2020 - 20:00
Jeudi 14 Mai 2020 - 20:00
Vendredi 15 Mai 2020 - 18:30
Samedi 16 Mai 2020 - 17:00

Accès

Veuillez patienter pendant le chargement de la carte ...

  • Parvis
    Saint-Jean
    Rue Danton
    21000 Dijon
  • L'Absence de père © Pascal Victor
    © Pascal Victor
  • L'Absence de père © Pascal Victor
    © Pascal Victor
  • L'Absence de père © Pascal Victor
    © Pascal Victor
  • L'Absence de père © Pascal Victor
    © Pascal Victor
  • L'Absence de père © Pascal Victor
    © Pascal Victor
  • L'Absence de père © Pascal Victor
    © Pascal Victor
  • L'Absence de père © Pascal Victor
    © Pascal Victor

Autour du spectacle