Mickey le rouge

TPN-theatre

D’après le roman de Tom Robbins

Adaptation Thomas Condemine, Adeline Picault

Mise en scène et scénographie Thomas Condemine

Avec John Arnold, Eric Forterre, Lisa Kramarz, Céline Martin-Sisteron, Sylvie Milhaud, Grégoire Tachnakian

et la participation deDiva

Assistante mise en scène Pénélope Biessy

Traduction de l'espéranto Xavier Godivier Scénographie Charles Chauvet Lumière Thierry Fratissier Son et vidéo Thomas Sillard Maquillage et perruque Catherine Saint-Sever Costumes Camille Vallat Régie générale Camille Faure Production Romain Picolet

Production TPN-theatre Coproductions Théâtre Dijon Bourgogne - CDN, Comédie Poitou-Charentes - CDN, La Rose des vents - Scène nationale de Lille-Villeneuve d’Ascq, Théâtre National de Toulouse Midi-Pyrénées - CDN Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National Avec le soutien de la DRAC Poitou-Charentes Remerciements au T2G, Théâtre de Gennevilliers - CDN, au Nouveau Théâtre de Montreuil - CDN et à la Colline - théâtre national

Du au
02h00

1980, Hawaï, festival de Géo-Thérapie : deux êtres, visages blancs, cheveux flamboyants. Mickey Le Rouge, vieux poseur de bombes américain et hors-la-loi, rencontre Leigh-Chéri, jeune militante anti-nucléaire européenne et princesse. Ils sont roux et s’aiment ; un abîme les sépare, une secousse les rassemble. Autour d’eux, gourous et argoniens argumentent sur l’univers. Et eux, sont-ils descendants d’une autre planète ou bâtisseurs d’un nouveau monde ? L’Amour les aidera-t-il dans leur tâche politique ? Avec ceux-là, ce sont deux générations et continents de contestataires idéalistes qui se rencontrent. Tom Robbins, fou de pataphysique et ami des Doors, est une icône de la contre-culture américaine. Par l’absurde et le vide, son langage métaphorique lutte contre l’esprit obtus et creux. Le roman de cet auteur culte est à découvrir, adapté et créé pour la première fois en France au TDB. Thomas Condemine, qui avait déjà enthousiasmé le public de Théâtre en mai en 2013 avec Hetero de Denis Lachaud, poursuit le dynamitage des schémas de pensée aliénants, qu’ils soient politiques ou amoureux. Dans l’oasis solaire et métallique version eighties, la satire est une bombe percutante et psychédélique.

  • Mickey le rouge © Pressmaster Fotolia.com
    Mickey le rouge © Pressmaster Fotolia.com

Autour du spectacle