Nachlass © Samuel Rubio

NACHLASS - PIÈCES SANS PERSONNES

Spectacle déambulatoire / En français, allemand et anglais sur-titré en français et anglais

Rimini Protokoll

Conception Stefan Kaegi, Dominic Huber

Vidéo Bruno Deville

Dramaturgie Katja Hagedorn

Son Frédéric Morier

Assistanat à la conception Magali Tosato, Déborah Helle (stagiaire)
Assistanat à la scénographie Clio Van Aerde, Marine Brosse (stagiaire)
Conception technique et construction du décor Équipe du Théâtre de Vidy

Production Théâtre de Vidy — Lausanne
Coproduction Rimini Protokoll ; Schauspielhaus Zürich ; Bonlieu, Scène nationale — Annecy ; La Bâtie, Festival de Genève dans le cadre du programme INTERREG France-Suisse 2014-2020 ; Maillon, Théâtre de Strasbourg — Scène européenne ; Stadsschouwburg Amsterdam ; Staatsschauspiel Dresden ; Carolina Performing Arts
Avec le soutien de Fondation Casino Barrière, Montreux
Avec le soutien en tournée de Pro Helvetia — Fondation suisse pour la culture ; Onda — Office national de diffusion artistique

Du Samedi 20 Mai au Samedi 27 Mai 2017
01h30

On laisse quoi derrière nous ? Quel nachlass ? De l’allemand nach – après et lassen – laisser, cet héritage immatériel et matériel, est bien ce qui nous survit. Une salle d’attente. Au plafond, un planisphère terrestre affiche le décompte des morts en temps réel. Autour, huit salles surmontées d’un minuteur : des pièces sans personnes, emplies de la présence des absents. De ceux qui, un jour, ont décidé des circonstances de leur disparition et des traces qu’ils laisseront, comme on l’autorise en Suisse. On pénètre ces antres de confidence aux allures de petit théâtre, de bureau, de salle de prière. À la rencontre d’un amateur de wingsuit, d’une femme diplomate sans enfant, d’un musulman turc ou d’un jeune père. Malades ou proches de la mort, par le risque ou par l’âge, ils abordent celle-ci comme un départ en voyage. Ni pathétique, ni morbide, c’est même doux et drôle. Pour la première fois à Dijon, Stefan Kaegi – Grand Prix suisse de théâtre en 2015 – présente son travail de docu-fiction réalisé avec des « experts du quotidien », dans leur propre rôle. Celui pour qui le théâtre est un moyen de communication relie l’expérience intime au sens politique. Aujourd’hui où l’on en vient à maîtriser même la mort, on en fait quoi des rituels ? Et si on prenait le temps de faire ce cheminement  ? C’est apaisant.

Dates de représentation

Samedi 20 Mai 2017 - 17:00
Samedi 20 Mai 2017 - 18:30
Samedi 20 Mai 2017 - 20:00
Dimanche 21 Mai 2017 - 15:00
Dimanche 21 Mai 2017 - 16:30
Dimanche 21 Mai 2017 - 18:00
Lundi 22 Mai 2017 - 14:00
Lundi 22 Mai 2017 - 15:30
Lundi 22 Mai 2017 - 19:00
Mardi 23 Mai 2017 - 14:00
Mardi 23 Mai 2017 - 15:30
Mardi 23 Mai 2017 - 19:00
Jeudi 25 Mai 2017 - 15:00
Jeudi 25 Mai 2017 - 16:30
Jeudi 25 Mai 2017 - 18:00
Vendredi 26 Mai 2017 - 17:00
Vendredi 26 Mai 2017 - 18:30
Vendredi 26 Mai 2017 - 20:00
Samedi 27 Mai 2017 - 15:00
Samedi 27 Mai 2017 - 16:30
Samedi 27 Mai 2017 - 18:00

Accès

Veuillez patienter pendant le chargement de la carte ...

  • Salle Jacques Fornier30 rue d'Ahuy
    21000 Dijon
  • Nachlass © Samuel Rubio
    © Samuel Rubio
  • Nachlass © Samuel Rubio
    © Samuel Rubio
  • Nachlass © Samuel Rubio
    © Samuel Rubio
  • Nachlass © Samuel Rubio
    © Samuel Rubio
  • Nachlass © Samuel Rubio
    Nachlass © Samuel Rubio
  • Nachlass © Samuel Rubio
    © Samuel Rubio

Autour du spectacle

Dossier du spectacle Télécharger

LA PRESSE EN PARLE :