7 minutes

stefano massini
maëlle poésy

Production Comédie-Française / Théâtre du Vieux-Colombier
13.09 → 24.09
Parvis Saint-Jean
13.09 → 24.09
Parvis Saint-Jean
Réservation Voir les infos pratiques

Qu’est-ce qu’on est prêtes à accepter, à perdre, pourvu qu’on ait un boulot ? C’est Blanche qui pose la question. Attendue depuis près de quatre interminables heures par les dix autres membres du comité d’usine de Picard et Roche, leur porte-parole arrive enfin et balance l’information. Une seule demande, presque anodine, un « pas » vers la direction, pour « récompenser l’effort consenti » en renonçant à moins de la moitié de leur pause, donc à seulement sept minutes. Et seulement 1 heure 30 pour choisir pour les 200 employées de l’usine. À l’invitation d’Éric Ruf et de la Comédie-Française, Maëlle Poésy nous plonge dans le vertige de la décision à prendre. Coincées dans l’espace de stockage, dans le bruit assourdissant des machines, les onze comédiennes se livrent à un match endiablé, dans lequel les paroles fusent et les esprits s’échauffent, porté par un jeu rythmé, millimétré et viscéral. Elles donnent corps à l’écriture musicale et chorale de la pièce haletante de Stefano Massini, auteur italien conseiller artistique du célèbre Piccolo Teatro, pour nous immerger en temps réel dans les tensions d’un cheminement capital.

« BLANCHE : ON ACCEPTERA ENCORE ? UNE FOIS DE PLUS ? À L’INFINI ? SEULEMENT PARCE QU’IL S’AGIT DE « PETITS PAS » ? ET SI À FORCE DE PETITS PAS ILS NOUS FAISAIENT RETOURNER DES KILOMÈTRES EN ARRIÈRE ? C’EST PAS PAREIL QUE NOUS FAIRE RETOURNER EN ARRIÈRE D’UN SEUL COUP ? »
EXTRAIT


Texte Stefano Massini
Mise en scène Maëlle Poésy
Avec Claude Mathieu et Sylvia Bergé (en alternance), Véronique Vella, Coraly Zahonero, Françoise Gillard, Élise Lhomeau, Élissa Alloula, Léa Lopez et Camille Constantin, Elphège Kongombé Yamalé, Mathilde-Edith Mennetrier, Lisa Toromanian
Traduction Pietro Pizzuti
Dramaturgie Kevin Keiss
Scénographie Hélène Jourdan
Costumes Camille Vallat
Lumières Mathilde Chamoux
Son Samuel Favart-Mikcha
Maquillages, coiffures et perruques Catherine Saint-Sever
Assistanat à la mise en scène Aurélien Hamard-Padis 

L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté
Production Comédie-Française / Théâtre du Vieux-Colombier
En coréalisation avec le Théâtre Dijon-Bourgogne, Centre dramatique national, pour les représentations à Dijon

Ce qu'en pense la presse

LES ECHOS
"Maëlle Poésy aborde de front, avec clarté, avec un sens du rythme et une énergie sans faille ce thriller social à rebondissements"

LE MONDE
"Un grand moment de théâtre sur le débat démocratique, ses ressorts et ses exigences"

TÉLÉRAMA
"Une fresque sociale vive et subtile"

Biographies


Né en 1975 à Florence, Stefano Massini est l’auteur italien contemporain le plus joué sur les scènes internationales. Lauréat de prix littéraires et théâtraux prestigieux, ses oeuvres sont traduites en 24 langues et jouées des États-Unis à l’Amérique du Sud, du Canada à l’Afrique, ainsi que dans les principales grandes villes européennes par les metteurs en scène Luca Ronconi, Lluìs Pasqual, Arnaud Meunier, Irina Brook, Anton Koutznezov, Declan Donnellan, Marius von Mayenburg, Stephan Bachmann ou Sam Mendes. En 2015, après le succès de la Lehman Trilogy (Chapitres de la chute. Saga des Lehman Brothers pour la traduction française, éditée chez L’Arche), il est nommé conseiller artistique au Piccolo Teatro di Milano/Teatro d’Europa, succédant à Luca Ronconi à ce poste. Stefano Massini est également l’auteur de romans et d’essais, et contribue au journal La Repubblica. Ces dernières années, il a été invité à collaborer avec des sociétés de production cinématographique italiennes telles Fandango et Cattleya. En mars 2020, sa Lehman Trilogy, adaptée par Ben Power et réalisée par Sam Mendes, fait ses débuts à Broadway.


Metteuse en scène, autrice et comédienne, Maëlle Poésy est depuis le 1er septembre 2021, la nouvelle directrice du Théâtre Dijon Bourgogne. Elle étudie les arts du spectacle à l’université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 et la danse avec les chorégraphes Hofesh Shechter, Damien Jalet et Koen Augustijnen. En 2007, elle choisit d’intégrer la section jeu de l’École du Théâtre national de Strasbourg. Au théâtre, elle joue sous la direction de Paul Desveaux, Nicolaï Koliada, Gerold Schumann, Christiane Jatahy et tourne en France avec les réalisateurs Marc Rivière, Edwin Baily, Philippe Claudel et Nathan Silver aux États-Unis. Implantée à Dijon depuis 2011 avec sa Cie Crossroad, Maëlle Poésy crée et met en scène des fables généreuses dont l’écriture entrelace en un « réalisme magique » le théâtre, la danse, la musique, le son, l’image ; des récits qui interrogent la jeunesse et l’élaboration d’une conscience politique. Artiste associée au TDB depuis 2016, elle y présente Ceux qui errent ne se trompent pas de Kevin Keiss, d’après La Lucidité de José Saramago spectacle avec lequel la même année elle a fait l’ouverture du Festival d’Avignon. En 2017 elle crée Inoxydables de Julie Ménard une petite forme présentée dans les lycées de la région dans le cadre du Théâtre à jouer partout. En 2019, pour la 30e édition de Théâtre en mai elle crée Sous d’autres cieux, une version très personnelle de l’Énéide de Virgile, qui sera ensuite présenté au Festival d’Avignon. Enfin en 2020 pour le festival I-Nov-Art elle met en scène un groupe d’élèves du lycée Hippolyte Fontaine dans Passé, Présent, Futur et monte Gloire sur la terre de Linda McLean avec l’Atelier du Théâtre de la Cité de Toulouse. Parallèlement aux créations de la compagnie, elle met en scène L’Ours et Le Chant du cygne de Tchekhov à La Comédie-Française (2016) et Orphée & Eurydice de Gluck à l’Opéra de Dijon (2017). Elle travaille en collaboration avec des artistes étrangers, dans d’autres langues. À New York, dans le cadre du Lincoln Center Director’s lab, au Quebec dans le cadre des rencontres internationales du FTA, mais aussi en Argentine, au Brésil et en Espagne pour le projet Pais Clandestino, présenté depuis dans plusieurs festivals internationaux au Chili, au Brésil, au Mexique, en Uruguay, au Portugal et à Théâtre en mai 2018. Par ailleurs, Maëlle Poésy a réalisé deux courts métrages Time Flies (2020) et Sans Sommeil (2021, production Shellac) et intervient comme enseignante à l’École Régionale d’Acteurs de Cannes et Marseille et à l’Université Bordeaux Montaigne en Licence d’Arts du Spectacle. À l’automne 2021, elle crée 7 minutes de Stefano Massini avec la troupe de la Comédie-Française au Théâtre du Vieux-Colombier / Comédie-Française et pour 2022, Vivants une performance avec l’artiste plasticienne Noémie Goudal pour l’ouverture des rencontres photographiques d’Arles. Maëlle Poésy est artiste associée à l'Azimut — Pôle National Cirque en Île-de-France, Antony / Châtenay-Malabry.

13 sept - 20h00
14 sept - 20h00
+ 10 DATES
15 sept - 20h00
16 sept - 18h30
17 sept - 15h00
17 sept - 20h00
20 sept - 20h00
21 sept - 20h00
22 sept - 20h00
23 sept - 18h30
24 sept - 15h00
24 sept - 20h00
Informations pratiques

Durée 1h35
À partir de 14 ans 


Impromptu / Rencontre avec Nadja Petremand, ouvrière
je 15, à l'issue de la représentation
Parvis Saint-Jean 


Réserver