Chroniques d'une révolution orpheline © Grenier Neuf

CHRONIQUES D'UNE RÉVOLUTION ORPHELINE

Grenier Neuf

D’après les textes Online, Tu peux regarder la caméra ?, Youssef est passé par ici de Mohammad Al Attar

Traduction Jumana Al-Yasiri, Leyla-Claire Rabih

Mise en scène Leyla-Claire Rabih

Avec Soleïma Arabi, Wissam Arbache, Racha Baroud, Leyla-Claire Rabih, Grégoire Tachnakian, Elie Youssef

Scénographie et vidéo Jean-Christophe Lanquetin
Assistanat à la scénographie Maxime Chudeau
Collaboration artistique Catherine Boskowitz
Conseil artistique Jumana Al-Yasiri
Assistanat à la mise en scène Philippe Journo
Création sonore Anouschka Trocker, Maxime Chudeau
Régie générale Anthony Dascola

Production Grenier Neuf
Coproduction Théâtre Dijon Bourgogne — CDN ; MC93, Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis — Bobigny ; Théâtre-Cinéma Paul Éluard, Scène conventionnée pour la diversité linguistique — Choisy-le-Roi
Avec le soutien de Ville de Dijon ; Région Bourgogne-Franche-Comté ; DRAC Bourgogne-Franche-Comté ; Institut français ; Spedidam ; Les Rencontres à l'Echelle — Cie Les Bancs Publics ; Cie ABC ; Institut Français du Liban ; Collectif Zoukak — Beyrouth (Liban) ; Maison Antoine Vitez ; Mansion, Beyrouth (Liban) ; Centre Français de Berlin (Allemagne) ; Moussem, Centre nomade des arts (Belgique) ; La Lucarne — Arradon, EPCC Scènes du Golfe ; La Filature, Scène nationale — Mulhouse

Du Jeudi 25 Mai au Samedi 27 Mai 2017
02h00

Comment ça a commencé  ? C’était en 2011 : le soulèvement du peuple syrien, soufflé par les printemps arabes. Depuis, le vent de liberté a été réprimé, le conflit sans fin est devenu international et la révolution, orpheline. Née d’un père syrien, installée à Dijon, Leyla-Claire Rabih rencontre le théâtre de Mohammad Al Attar, auteur activiste exilé à Berlin. Saisie par son écriture du réel, elle traduit et agence un triptyque, une traversée qui met en jeu nos modes de communication : mails, Facebook, Skype and co. Damas, Alep, Raqqa. Premières manifestations, destruction, partition du pays  : on suit la mobilisation des chababs, ces trentenaires en lutte sur la toile comme sur les places. Des gens ordinaires devenus révolutionnaires, engagés au sein de courants divers, aux prises avec les débats, les combats, l’enthousiasme et l’effroi. Avec cinq acteurs originaires du Proche-Orient, Leyla-Claire Rabih – qui dès 2013 créait Lettres syriennes/Lettres d’exil  – relie ses territoires intimes au paysage géopolitique. Depuis une mémoire familiale, mêlant scènes filmées et images d’archives, elle revient au début, pour mieux saisir le présent. C’est une parole qui témoigne à plusieurs voix, un théâtre qui se fabrique dans l’immédiateté de l’Histoire, sous nos yeux et par notre regard.

Dates de représentation

Jeudi 25 Mai 2017 - 21:00
Vendredi 26 Mai 2017 - 20:30
Samedi 27 Mai 2017 - 18:00

Accès

Veuillez patienter pendant le chargement de la carte ...

  • La minoterie
    75 rue Jean Jaurès
    21000 Dijon
  • Chroniques d'une révolution orpheline © Grenier Neuf
    © Grenier Neuf
  • Chroniques d'une révolution orpheline © Grenier Neuf
    © Grenier Neuf
  • Chroniques d'une révolution orpheline © Grenier Neuf
    © Grenier Neuf
  • Chroniques d'une révolution orpheline © Grenier Neuf
    © Grenier Neuf
  • Chroniques d'une révolution orpheline © Grenier Neuf
    © Grenier Neuf
  • Chroniques d'une révolution orpheline © Grenier Neuf
    © Grenier Neuf
  • Chroniques d'une révolution orpheline © Grenier Neuf
    © Grenier Neuf

Autour du spectacle

Dossier du spectacle Télécharger