George Dandin | TDB - CDN

George Dandin ou le mari confondu

Texte Molière

Mise en scène Jean-Pierre Vincent

Avec Olivia Chatain*, Gabriel Durif, Aurélie Edeline*, Vincent Garanger*, Iannis Haillet, Elizabeth Mazev, Anthony Poupard*, Alain Rimoux
* troupe permanente du Préau

Assistanat à la mise en scène Léa Chanceaulme
Dramaturgie Bernard Chartreux
Décor Jean-Paul Chambas assisté de Carole Metzner
Costumes Patrice Cauchetier
Lumières Benjamin Nesme
Son Benjamin Furbacco
Maquillage Suzanne Pisteur
Costumière Annaig Le Cann
Régie générale Xavier Libois
Régie son Laurent Sassi
Régie lumière Cédric Enjoubault
Construction décor Le Préau, CDN de Normandie  — Vire ; La Comédie de Caen, CDN de Normandie

Production déléguée Le Préau, CDN de Normandie  — Vire
Coproduction Studio Libre ; Théâtre Dijon Bourgogne, CDN
Avec la participation du Jeune Théâtre National

Du Mardi 24 Avril au Samedi 5 Mai 2018
01h45

George Dandin, paysan enrichi, s’est acheté sa noblesse avec sa jeune épouse. Mais son Angélique, pas ravie d’être la proie d’un plouc et séduite par un autre, ne se laisse pas faire. Si Dandin, dit Monsieur De la Dandinière, veut épater les nobliaux, l’apparat ne le fait pas devenir quelqu’un. Et en trois actes, trois tentatives pour dominer la situation, il subira trois humiliations. Dans sa chute, la folie s’en prend à lui et emporte tout, même nous, dans une fantasmagorie, un rêve éveillé. Molière, fils de tapissiers parisiens, prenait les divertissements clinquants de la cour royale qu’il fréquentait et les tournées en province qu’il faisait, pour observatoire de l’organisation sociale. Parrain de Théâtre en mai 2015 où il avait présenté En Attendant Godot de Samuel Beckett, Jean-Pierre Vincent revient au TDB avec Molière, qu’il sait si bien faire parler de notre ère. À l’invitation du Préau - CDN de Vire, il offre une nouvelle lecture de la farce qui, depuis 1668, interroge quelques maux encore actuels : la fracture sociétale, l’ascension sociale, l’ambition vénale. L’aristocratie fauchée « sent la poussière et l’eau bénite » mais s’accroche, face à la bourgeoisie qui vient, incarnée par ce Dandin, avide arriviste et « marquis dernier cri » comme on en croise aujourd’hui. À revoir cet implacable traitement de la lutte des classes et des sexes, on se dit que les choses n’ont pas tellement changé et que les comptes n’ont peut-être pas été soldés.

Dates de représentation

Mardi 24 Avril 2018 - 20:00
Mercredi 25 Avril 2018 - 20:00
Jeudi 26 Avril 2018 - 20:00
Vendredi 27 Avril 2018 - 18:30
Samedi 28 Avril 2018 - 17:00
Mercredi 02 Mai 2018 - 20:00
Jeudi 03 Mai 2018 - 20:00
Vendredi 04 Mai 2018 - 18:30
Samedi 05 Mai 2018 - 17:00

Accès

Veuillez patienter pendant le chargement de la carte ...

  • Parvis
    Saint-Jean
    Rue Danton
    21000 Dijon

Autour du spectacle