L'Art de la comédie | TDB - CDN

L'Art de la comédie

Texte
Eduardo De Filippo

Mise en scène
Patrick Pineau

Avec
Nicolas Bonnefoy
Marc Jeancourt
Aline Le Berre
Fabien Orcier
Sylvie Orcier
Mohammed Rouabhi
Christophe Vandevelde
Vincent Winterhalter

Traduction
Huguette Hatem

Dramaturgie
Daniel Loayza

Lumières
Christian Pinaud

Son et musiques
Nicolas Daussy

Costumes
Brigitte Tribouilloy
assistée de
Charlotte Merlin

Vidéo et régie vidéo
Éric Perroys

Scénographie
Sylvie Orcier

Construction du décor
Les ateliers du Grand T

Régie générale
Florent Fouquet

Régie son
Pierre Congratel

Régie lumière
Morgane Rousseau

Habillage
Charlotte Merlin

Production déléguée
Théâtre-Sénart – Scène nationale

 

Coproduction
Compagnie Pipo, Le Grand T – Théâtre de Loire-Atlantique, Théâtre Dijon Bourgogne – CDN, MC2 : Grenoble, Théâtre Firmin Gémier/La Piscine, Antony et Châtenay-Malabry, Théâtre-Sénart – Scène nationale, MA Scène nationale - Pays de Montbéliard

La compagnie Pipo-Patrick Pineau est subventionnée par la DRAC Île-de-France - ministère de la Culture et de la Communication
Remerciements à Marie Herfeld et Ophélie Grandin

Du Mardi 1 Mars au Samedi 5 Mars 2016
01h50

C’est une comédie humaine, un théâtre d’acteurs, une pièce rare. Dans l’Italie des années 1960, Oreste Campese, chef d’une troupe itinérante sollicite le soutien du Préfet pour sa compagnie. Sa proposition ? Que Son Excellence assiste à une représentation et qu’il l’annonce dans toute la ville pour encourager les habitants à le suivre. Mais Son Excellence n’a pas de temps à passer devant une fiction car le monde réel l’attend, notamment une floppée de notables. Oreste lui lance alors un défi : et si les acteurs de sa troupe remplaçaient les notables ? Saurait-il reconnaître le comédien sous le costume du médecin, du curé ou de l’institutrice ?... Eduardo De Filippo ouvre ainsi une dialectique sur le masque social et le jeu théâtral, un hommage à la vérité de l’acteur et une réflexion subtile sur la place du théâtre dans la cité. Celle-ci ne serait-elle que résiduelle ? Du débat d’idées concrètes au portrait de figures étranges, surgit le déraisonnable. Le « Molière italien » du XXe siècle comme on l’a nommé, a passé sa vie sur les planches. De là, il a observé, écrit et mis en scène la société et l’artiste. Patrick Pineau aime ces pièces d’humanité et de troupe. Il rassemble une partie de sa superbe bande - celle-là même qui avait enflammé Le Conte d’Hiver (en 2013 au TDB) - dans cette mise en abyme exaltante à voir… car on sait bien que chacun joue son rôle. Et s’il monte cette pièce aujourd’hui, c’est parce qu’il désire plus que tout « faire sentir aux gens que raconter des histoires, ce n’est pas un luxe d’artistes, c’est un besoin partagé et vital. Vraiment. »

Dates de représentation

Mardi 01 Mars 2016 - 20:00
Mercredi 02 Mars 2016 - 20:00
Jeudi 03 Mars 2016 - 20:00
Vendredi 04 Mars 2016 - 18:30
Samedi 05 Mars 2016 - 17:00

Accès

Veuillez patienter pendant le chargement de la carte ...

  • Parvis
    Saint-Jean
    Rue Danton
    21000 Dijon
  • © P. Delacroix
    © P. Delacroix
  • © P. Delacroix
    © P. Delacroix
  • © P. Delacroix
    © P. Delacroix
  • © P. Delacroix
    © P. Delacroix
  • © P. Delacroix
    © P. Delacroix
  • © P. Delacroix
    © P. Delacroix
  • © P. Delacroix
    © P. Delacroix
  • © P. Delacroix
    © P. Delacroix
  • © P. Delacroix
    © P. Delacroix
  • © P. Delacroix
    © P. Delacroix

Autour du spectacle

Dossier du spectacle Télécharger
Fiche pédagogiqueTélécharger

LA PRESSE EN PARLE :