La Ballade du tueur de conifères © Vincent Arbelet

LA BALLADE DU TUEUR DE CONIFÈRES

Cie Ces Messieurs Sérieux

Texte Rebekka Kricheldorf

Traduction Emmanuel Béhague

Mise en scène Renaud Diligent

Avec Nicolas Cartier, Bernard Cupillard, Josée Drevon, Morgane Hainaux, Anne-Gaëlle Jourdain, Lucas Partensky

Scénographie Muriel Carpentier
Création lumières Benjamin Crouigneau
Costumes Violaine L. Chartier
Création son Christophe Pierron
Maquillages et coiffures Marion Bidaud
Construction Eclectik scéno
Image publicitaire Edouard Barra
Photo affiche Flavien Saint-André
Administration de production Lucile Burtin

Production Cie Ces Messieurs Sérieux
Coproduction Espace des arts, Scène nationale — Chalon-sur-Saône ; Théâtre de Beaune
Avec le soutien en résidence du CDN Besançon Franche-Comté ; Nouveau Relax, Scène conventionnée — Chaumont ; Maison Jacques Copeau — Pernand-Vergelesses, Maison des Illustres
Avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication, DRAC Bourgogne-Franche-Comté ; Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté ; Ville de Dijon ; Adami ; Spedidam
Avec le soutien à la diffusion du Réseau Affluences, réseau bourguignon du spectacle vivant
Remerciements à Maison de Rhénanie-Palatinat, Centre culturel franco-allemand en Bourgogne-Franche-Comté ; Espace Mendès France, Service culturel — Quetigny ; Grenier Neuf

Le texte est publié aux Presses universitaires du Mirail

Du Vendredi 26 Mai au Dimanche 28 Mai 2017
01h30

Trentenaire, Yann Mao Tenorio est de cette génération pour qui le monde est crise économique et chute des utopies. De ces idéaux libertaires pour lesquels son père Franz et ceux de son temps ont un jour pris le pavé. Désormais mourant, le soixante-huitard à la veste retournée, veut que son fils reprenne le business familial. Mais celui-là se suffirait bien de l’héritage. Il enchaîne les femmes, cherche quelque chose à faire et échoue en tout. En qui et en quoi peut-il croire, si son père s’est lui-même trahi ? Il y a là Rodolphe, chômeur bardé de diplômes, Tina qui gère son existence selon la loi du marché et Anna qui envisage ses amours comme une introduction en bourse. C’est donc elle, la génération qu’on dit Y. Renaud Diligent réalise la première création en France d’une pièce de l’auteure allemande qui monte, Rebekka Kricheldorf. Dans ce texte de 2004, elle revisite la figure et l’histoire de l’insoumis Don Juan de Mozart avec téléphone portable, fantôme paternel et asile de fous. Le dijonnais place sa troupe d’acteurs au cœur d’une bande-dessinée scénique, drôle et pop : les vignettes colorées déroulent lutte des classes, désillusion idéologique, amour filial, perditions et failles. Une comédie absurde où le dérisoire sublime le désarroi.

Dates de représentation

Vendredi 26 Mai 2017
Samedi 27 Mai 2017
Dimanche 28 Mai 2017

Accès

Veuillez patienter pendant le chargement de la carte ...

  • Le Cèdre
    5B Rue Armand Thibaut
    21300 Chenôve
  • La Ballade du tueur de conifères © Vincent Arbelet
    © Vincent Arbelet
  • La Ballade du tueur de conifères © Vincent Arbelet
    © Vincent Arbelet
  • La Ballade du tueur de conifères © Vincent Arbelet
    © Vincent Arbelet
  • La Ballade du tueur de conifères © Vincent Arbelet
    © Vincent Arbelet
  • La Ballade du tueur de conifères © Vincent Arbelet
    © Vincent Arbelet
  • La Ballade du tueur de conifères © Vincent Arbelet
    © Vincent Arbelet
  • La Ballade du tueur de conifères © Vincent Arbelet
    © Vincent Arbelet
  • La Ballade du tueur de conifères © Vincent Arbelet
    © Vincent Arbelet
  • La Ballade du tueur de conifères © Vincent Arbelet
    © Vincent Arbelet
  • La Ballade du tueur de conifères © Vincent Arbelet
    © Vincent Arbelet
  • La Ballade du tueur de conifères © Vincent Arbelet
    © Vincent Arbelet
  • La Ballade du tueur de conifères © Vincent Arbelet
    © Vincent Arbelet
  • La Ballade du tueur de conifères © Vincent Arbelet
    © Vincent Arbelet
  • La Ballade du tueur de conifères © Vincent Arbelet
    © Vincent Arbelet
  • La Ballade du tueur de conifères © Vincent Arbelet
    © Vincent Arbelet

Autour du spectacle