Les Artistes associés


Emmanuel Vérité | TDB CDN

Emmanuel Vérité

- Comédien permanent -

 

Il suit les cours de l’École supérieure d’art dramatique de Pierre Debauche, où il rencontre Benoît Lambert. Tous deux fondent en 1993 le Théâtre de la Tentative et font, dès lors et encore, théâtre ensemble. Il interprète les grands rôles du répertoire français, joue dans des œuvres contemporaines et crée le personnage de Charlie dans CCCP ou Les Contributions de Charles Courtois-PasteurL’Art du bricolage, Charlie et Marcel, Tout Dostoïevski... Il travaille également avec Pierre Debauche, Daniel Mesguich, Stéphane Braunschweig, Christian Duchange ou Frédéric Sonntag et signe parallèlement plusieurs court-métrages. En 2013, il devient comédien permanent au TDB et incarne par cette fonction l’idée qu’il ne peut y avoir de théâtre – de maison, de fabrique théâtrale – sans acteur. Il y crée notamment QU'EST-CE QUE LE THÉÂTRE ? – 2013, co-met en scène avec Benoît Lambert Tartuffe 2.4 – 2014, une petite forme destinée au public lycéen et participe activement à la politique d’éducation artistique et de formation du TDB.


ROSALIE COMBY + EDITH MAILAENDER + MALO MARTIN + ANTOINE VINCENOT  | TDB CDN

ROSALIE COMBY + EDITH MAILAENDER + MALO MARTIN + ANTOINE VINCENOT

- comédien(ne)s en contrat de professionnalisation -

 

Issus de l’Ensemble 24 de l’ÉRACM, École Régionale d’Acteurs de Cannes et Marseille, quatre jeunes comédiens, Rosalie Comby, Edith Mailaender, Malo Martin et Antoine Vincenot rejoignent cette saison le TDB dans le cadre d’un contrat de professionnalisation. Durant cette année, ils prendront part aux créations du JEU DE L'AMOUR ET DU HASARD de Marivaux, mis en scène par Benoît Lambert, et d’INOXYDABLES de Julie Ménard, mis en scène par Maëlle Poésy, avec laquelle ils partiront ensuite en tournée dans les lycées de Bourgogne-Franche-Comté. Leur présence au TDB leur donnera également l’occasion de découvrir les métiers du théâtre. Initié et porté par le TDB, l’accueil de ces quatre jeunes comédiens a reçu les soutiens de la Région Bourgogne-Franche-Comté, de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté, du FONPEPS et du FIJAD, Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques - DRAC et Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.


M. Poésy  | TDB CDN

Maëlle Poésy

- Metteure en scène, auteure - Cie Crossroad -

 

Maëlle Poésy étudie les arts du spectacle à l’université, la danse avec les chorégraphes Hofesh Shechter, Damien Jalet et Koen Augustijnen et le théâtre à l’École Supérieure d’Art Dramatique du TNS. En 2011, elle implante sa compagnie Crossroad à Dijon, en région Bourgogne-Franche-Comté, avec le soutien du TDB et de l’Espace des Arts - Scène nationale Chalon-sur-Saône. Elle crée des fables généreuses dont l’écriture entrelace en un « réalisme magique » le théâtre, la danse, la musique, le son, l’image ; des récits qui interrogent la jeunesse et l’élaboration d’une conscience politique. Avec l’auteur Kevin Keiss, elle signe Candide - Si c’est ça le meilleur des mondes… – création Théâtre en mai 2014 et CEUX QUI ERRENT NE SE TROMPENT PAS – Théâtre en mai 2016, présenté lors de la 70e édition du Festival d’Avignon. En 2015, elle participe à des rencontres internationales de créateurs à New-York et Montréal, et en 2016, crée à la Comédie-Française deux courtes pièces d’Anton Tchekhov. En 2017, elle met en scène Orphée et Eurydice de Gluck à l’Opéra de Dijon et co-crée Pais Clandestino au Festival International de Buenos Aires.


C. Champinot  | TDB CDN

Céline Champinot

- Autrice, metteur en scène - groupe LA gALERIE -

 

Céline Champinot se forme à l’École Supérieure d’Art Dramatique de Paris et auprès de Philippe Quesne, Dieudonné Niangouna et du Blitz Theatre Group. Depuis 2009, elle travaille avec Guillaume Barbot comme actrice ou dramaturge, et aux côtés d’artistes aux pratiques variées. Co-fondatrice du groupe LA gALERIE, avec lequel elle participe à l’ensemble des créations collectives, elle met en scène son propre texte Vivipares (posthume) — Brève histoire de l’humanité, au TDB en 2015 et 2016. À travers une esthétique désinhibée, son écriture poétique et politique, précise et savamment délirante, hybride les identités – territoire, sexe, genre, race, langue – et creuse les grands récits de l’humanité. En 2017, elle écrit pour le Théâtre de la Bastille à Paris, Les Manifestes du chœur avec des amateurs, dirigé par Grégoire Monsaingeon, et crée Nous qui désirons sans fin avec l’atelier amateur du TDB. Elle travaille actuellement à sa prochaine création, La Bible, vaste entreprise de colonisation d’une planète habitable.


Fanny Descazeaux, Adrien Béal  | TDB CDN

Adrien Béal et Fanny Descazeaux

- Cie Théâtre Déplié -

 

Adrien Béal et Fanny Descazeaux co-animent depuis 2009 la compagnie Théâtre Déplié, qui alterne les mises en scène de textes existants et de créations, issues de recherches et improvisations menées avec les acteurs. Après deux pièces de Roland Schimmelpfennig, la compagnie aborde en 2014 l’œuvre de Michel Vinaver avec la mise en scène de Les Voisins pour le festival de Villeréal et la création du Pas de Bême – Théâtre en mai 2015. En 2017, à l’occasion de la reprise de ce dernier au TDB, salle Jacques Fornier et dans les lycées professionnels de la région, Adrien Béal mène un stage PRÉAC pour les enseignants. Avec Récits des événements futurs – Théâtre en mai 2017, LES BATTEURS – à l’affiche cette saison et Automne 2018 (titre provisoire) – création au TDB, la compagnie poursuit sa recherche sur l’activation des problématiques politiques dans l’espace-temps de la représentation. Avec le théâtre et la fiction, elle déploie une philosophie de l’ordinaire, par la coexistence des points de vue sur le plateau, par l’invitation à penser / réfléchir la complexité.


Alexis Forestier  | TDB CDN

Alexis Forestier

- Metteur en scène, comédien, musicien - Cie les endimanchés -

 

Alexis Forestier étudie l’architecture avant de créer en 1985 les endimanchés, groupe de percussions proche de la scène punk, inspiré par la musique industrielle bruitiste et la chanson populaire. En 1993, l’ensemble devient compagnie et son travail s’oriente vers la transposition théâtrale et musicale, le bricolage ludique de modules faits d’écritures poétiques, de fragments littéraires ou dramatiques, en dialogue avec les avant-gardes, avec les cultures marginales et institutionnelles, avec les alternatives politiques. Il crée récemment autour des œuvres de Bertolt Brecht et Heiner Müller, Le Dieu Bonheur – 2015 au TDB. Inspiré par le mouvement Dada dont il interroge la survivance, il crée Cabaret Voltaire – 1993 puis Modules Dada – 2017 au TDB. Depuis 10 ans, il travaille avec « l’art brutiste » André Robillard, avec qui il crée Tuer la misère – 2008 (spectacle et collection), Changer la vie  – 2015 au TDB puis Les Cratères lunaires – 2017. Il anime cette saison au TDB l’atelier amateur avec Modes de vie, où il fera faire de la musique à des non-musiciens.