Page en construction

 

Compagnie El Ajouad

Texte Fabrice Melquiot

Mise en scène Kheireddine Lardjam

Avec Larbi Bestam, Romaric Bourgeois, Sacha Carmen et Kheireddine Lardjam

Collaboration artistique Estelle Gautier Création lumière Manu Cottin Création son Pascal Brenot Musique création collective Dessins Jean-François Rossi Vidéo Kheireddine Lardjam, Thibaut Champagne

Production Compagnie El Ajouad Coproduction La Filature, Scène nationale Mulhouse, L’Arc - Scène nationale Le Creusot, la DRAC Bourgogne, Conseil général de Saône-et-Loire Avec le soutien de la Comédie de l’Est - Centre Dramatique National d’Alsace, Colmar, Les Scènes du Jura - Scène nationale, Institut Français en Algérie, Maison de la Culture d’Oran

La Compagnie El Ajouad est conventionnée par le Conseil régional de Bourgogne

Du Vendredi 29 Mai au Dimanche 31 Mai 2015
01h30

L’Algérie et la France. Une page suspendue entre deux chapitres de l’Histoire, entre deux lignes d’une vie. Celle de Kheireddine Lardjam, acteur et metteur en scène, oranais et bourguignon. Entre ses deux pays, il crée et erre, héritier d’une guerre qu’il n’a pas connue mais dont il porte les traces, exilé sans terre. Sur les mots de Fabrice Melquiot, en justaucorps et cape au cou, l’acteur devient super-héros. Mais attention, un super-héros arabe. Ce n’est pas possible, pas en France ! Et pourquoi pas ? Il faut au moins ça pour briser les chaînes d’une dépendance, pour “soulever la chape de silence qui recouvre l’Histoire commune de ces deux pays depuis la fin de la guerre d’Algérie”. Pour résister. Kheireddine commande à Fabrice un texte, l’auteur accepte si l’Histoire se raconte à travers les yeux et la mémoire de Kheireddine, l’acteur accepte si Fabrice l’accompagne sur ses terres algériennes. Là, ils découvrent que leurs histoires intimes se croisent dans les rues d’Oran… Tout droit sorti du comics qui s’anime derrière lui, son récit vole sur les chants traditionnels du Diwane interprétés par trois musiciens et chanteurs - dont Larbi Bestam, leader d’El Ferda, maître du genre. Kheireddine joue ici sa vie, celles des pères, des héros ordinaires et de ceux qui, comme lui, sont des pages en construction.

Dates de représentation

Vendredi 29 Mai 2015 - 20:00
Samedi 30 Mai 2015 - 22:00
Dimanche 31 Mai 2015 - 19:30

Accès

Veuillez patienter pendant le chargement de la carte ...

  • Grand ThéâtrePlace du théâtre
    21000 Dijon
  • Page en construction © Thierry Laroche
    Page en construction © Thierry Laroche
  • Page en construction © Thierry Laroche
    Page en construction © Thierry Laroche
  • Page en construction © Thierry Laroche
    Page en construction © Thierry Laroche
  • Page en construction © Thierry Laroche
    Page en construction © Thierry Laroche
  • Page en construction © Thierry Laroche
    Page en construction © Thierry Laroche

Autour du spectacle

Dossier du spectacle Télécharger