SEM PALAVRAS (SANS MOTS)

SEM PALAVRAS (SANS MOTS)

coproduction.png

[ PUBLIC AVERTI ]
SPECTACLE EN PORTUGAIS SURTITRÉ EN FRANÇAIS

Mise en scène, texte Marcio Abreu
Avec Rafael Lucas Bacelar, Kenia Dias, Vitória Jovem Xtravaganza, Fabio Osório Monteiro, Kauê Persona, Key Sawao, Giovana Soar, Viní Ventania Xtravaganza

Musique Felipe Storino
Dramaturgie Marcio Abreu, Nadja Naira
Création lumière Nadja Naira
Scénographie Marcelo Avarenga, Play Arquitetura
Costumes Luiz Cláudio Silva – Apartamento03
Vidéo Batman Zavereze
Collaboration artistique Rodrigo Bolzan, Cassia Damasceno, José Maria, Grace Passô
Technicien vidéo, scène Ricardo Barbosa
Technicien son Chico Santarosa
Traduction Thomas Resendez
Surtitrage Sonia Almeida

Production José Maria
Administration Cassia Damasceno
Diffusion internationale PLAN B – Creative Agency for Performing Arts

Production Companhia brasileira de teatro
Coproduction Instituto Oi Futuro, Rio de Janeiro ; A Gente se fala produções, Rio de Janeiro ; Théâtre Dijon Bourgogne, CDN ; Künstlerhaus Mousonturm Frankfurt am Main
Avec le soutien de Passages Transfestival, Metz ; Secretaria de Cultura e Economia Criativa, Governo do Estado do Rio de Janeiro

01h30

Pendant une journée, des personnages dont on ne sait rien, en transition, se croisent dans un appartement vide. Les corps se frôlent, se rencontrent, avec mots, sans mots ; des bribes d’histoires jaillissent ; des micro-événements surgissent, des impulsions de vie éclatent. Marcio Abreu, accueilli pour l’édition 2019 de Théâtre en mai avec Preto, continue à montrer les corps et leurs différences, et rêve au temps où chaque singularité pourra rayonner, irradier celle des autres. C’est par le biais de la question du genre et plus largement de la multiplicité des identités sexuelles et culturelles qu’il aborde le sujet. Il s’inspire d’Un appartement sur Uranus, ouvrage réunissant les chroniques publiées dans Libération par Paul B. Preciado, philosophe trans, non opéré, qui revendique le fait de n’appartenir à aucun genre et s’insurge contre les normes identitaires ; et s’imprègne d’Eliane Brum, fervente défenseuse des droits des citoyen.n.e.s à disposer de leurs corps, connue notamment pour son documentaire sur Laerte Coutinho, dessinateur de presse brésilien devenue femme à 59 ans. Marcio Abreu décloisonne les arts et les pensées. Dans un spectacle hybride entre théâtre, danse et performance, il invente une dramaturgie des corps, charnelle, puissante, énergique, qui froisse les idées reçues.

Dates de tournées

    Saison 21/22

  • les 10 et 11/09/2021
    Théâtre de Metz, Metz
  • du 23 au 25/09/2021
    Théâtre Dijon Bourgogne, Dijon
  • du 30/09/2021 au 2/10/2021
    Künstlerhaus Mousonturm, Frankfurt am Main