Tartuffe ou l'imposteur

Texte
Molière

Mise en scène
Benoît Lambert

Avec
Marc Berman
Stéphan Castang
Anne Cuisenier
Yoann Gasiorowski
Florent Gauthier
Étienne Grebot
Raphaël Patout
Aurélie Reinhorn
Camille Roy
Martine Schambacher
Paul Schirck
Emmanuel Vérité

Scénographie et lumières
Antoine Franchet

Son
Jean-Marc Bezou

Costumes
Violaine L. Chartier

Assistanat à la mise en scène
Raphaël Patout

Maquillages et coiffures
Marion Bidaut

Réalisation costumes
Amélie Loisy

Stagiaire costumes
Charline Girard

Régie générale
Félix Jobard

Régie lumières
Victor Dos Santos

Construction et régie plateau
Florent Gauthier

Régie plateau
François Douriaux

Remerciements à
Christian Bauer, Pierre Bernard, Géraud Breton, Jean-Michel Brunetti, Florence Jeunet, Julie Lardrot-Lucarain, Laurence Rossignol,

Production déléguée
Théâtre Dijon Bourgogne - CDN

Coproduction
Scène nationale de Sénart,
La Filature - Scène nationale de Mulhouse

Avec le soutien du
Dièse # Rhône-Alpes

Du Jeudi 6 Novembre au Samedi 22 Novembre 2014
02h00

Orgon, un homme de bien, chef d’une famille de la haute bourgeoisie, rencontre un jour à la porte d’une église un jeune homme pauvre dont la piété fervente le touche immédiatement. Bientôt, il l’invite chez lui, en fait son ami et son confident. Mais le jeune homme est un imposteur habile, bien décidé à se « servir sur la bête », en tirant le plus grand profit possible de la crédulité et de la dévotion de son hôte. Ayant abusé le père, il ambitionne désormais d’épouser la fille, de capter l’héritage du fils et de séduire l’épouse. Son intrusion transforme bientôt cette famille honorable en véritable champ de bataille : des engueulades éclatent, des comptes se règlent, ça grince et ça casse de toutes parts. Et c’est à mourir de rire. Mais si Tartuffe, loin d’être une simple dénonciation bien-pensante de tous les fanatismes, était d’abord une peinture atrocement drôle de la guerre éternelle qui oppose les classes et les générations ? Car à bien y regarder, la véritable imposture n’est peut-être pas du côté de celui qui feint pour mieux détrousser... Après Les Fourberies de Scapin, présentées à Théâtre en mai en 1998, et Le Misanthrope, présenté au TDB en 2007, Benoît Lambert, actuel directeur du Centre Dramatique National, retrouve la verve de Molière une nouvelle fois. Il rassemble pour cela autour d’Emmanuel Vérité, comédien permanent au TDB, une famille de théâtre idéale, une formidable troupe d’acteurs, pour certains bien connus du public dijonnais.

Reprise du spectacle du mardi 21 au jeudi 23 avril 2015

Dates de représentation

Jeudi 06 Novembre 2014 - 20:00
Vendredi 07 Novembre 2014 - 20:00
Samedi 08 Novembre 2014 - 17:00
Mercredi 12 Novembre 2014 - 20:00
Jeudi 13 Novembre 2014 - 20:00
Vendredi 14 Novembre 2014 - 20:00
Samedi 15 Novembre 2014 - 17:00
Mardi 18 Novembre 2014 - 20:00
Mercredi 19 Novembre 2014 - 20:00
Jeudi 20 Novembre 2014 - 20:00
Vendredi 21 Novembre 2014 - 20:00
Samedi 22 Novembre 2014 - 17:00

Accès

Veuillez patienter pendant le chargement de la carte ...

  • Parvis
    Saint-Jean
    Rue Danton
    21000 Dijon
  • Tartuffe ou l'imposteur (E.Vérité) © V. Arbelet
  • Tartuffe ou l'imposteur (avec de gauche à droite A. Reinhorn et M. Schambacher) © V. Arbelet
  • Tartuffe ou l'imposteur (avec de gauche à droite A. Reinhorn et Y. Gasiorowski) © V. Arbelet
  • Tartuffe ou l'imposteur (avec de gauche à droite E. Grebot, M. Berman et M. Schambacher ) © V. Arbelet
  • Tartuffe ou l'imposteur (avec de gauche à droite E. Vérité et M. Berman) © V. Arbelet
  • Tartuffe ou l'imposteur (avec de gauche à droite M. Schambacher, E. Grebot, A. Reinhorn, A. Cuisenier et C. Roy) © V. Arbelet
  • Tartuffe ou l'imposteur (avec de gauche à droite M. Schambacher, M. Berman et A. Reinhorn) © V. Arbelet
  • Tartuffe ou l'imposteur (avec de gauche à droite P. Schirck et A. Cuisenier)© V. Arbelet

Autour du spectacle

Dossier du spectacle Télécharger
PIÈCE (dé)montéeTélécharger

LA PRESSE EN PARLE :

LA PRESSE EN PARLE :